Espace dédié aux conseils pour un jardin potager respectueux de l'environnement

Vous êtes ici : Accueil » Sol fertile et vivant » Economiser l’eau avec l’humus

Economiser l’eau avec l’humus

D 5 juin 2006     A koella    




Voilà qui fait réfléchir. En effet, il serait possible de faire pousser des plants de tomates en les plantant sur un épais lit de matériaux végétaux fraichement coupés de la garrigue, broyés, imbibés d’eau, puis compostés. L’eau était stockée dans l’humus.

Toutes les matières organiques donnent de l’humus capable de stocker l’eau, mais l’originalité du compost de broussailles est d’utiliser la biomasse ligneuse (à base de fibres de bois).

Il est important de maintenir son stock d’humus au-dessus de 3%. On y parvient :
- en économisant l’humus. Ne pas travailler le sol plus que nécessaire
- en apportant des amendements humiques (déchets végétaux du jardin et de la cuisine, fumier, terreau

Dans un potager, chaque parcelle doit recevoir des quantités régulières d’humus, afin d’augmenter les capacités de rétention d’eau tout en évitant une érosion du sol.


Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Votre message